Quand le philosophe éclaire le leader…

Roland est le patron d’un groupe international. En tant que leader, il manifeste une très haute exigence quant aux valeurs qui sont les siennes et qu’il entend bien suivre, vivre et transmettre.

Je l’accompagne depuis quelques mois et lors de notre dernière séance de coaching, Roland me cueille par une citation lui venant de l’une de ses récentes lectures: « Un leader ne doit pas être exemplaire, il lui faut montrer l’exemple ! »

Beau et vaste sujet de réflexion…

Mais ce qui m’intéresse surtout dans la citation choisie par Roland, c’est ce qu’elle me dit de lui et des conflits intérieurs qui semblent l’animer. En effet, face aux choix qu’il doit poser en tant que responsable, il éprouve une frustration mêlée à des sentiments de peurs, de honte et de culpabilité. Car il est clair que Roland se débat dans ses propres contradictions d’homme, de mari, de père, de manager, de leader ou d’humain tout simplement.

Sa citation pourrait pourtant l’aider à s’accepter. L’idée lui traverse l’esprit sans qu’elle atteigne son cœur, ses tripes et son âme. « Je n’ai pas été exemplaire ! ». Et un retour en arrière, pour lui est impossible. « C’est valable pour les autres mais pas pour moi.»

Me vient alors cette réflexion simple et évidente: comme chacun d’entre nous, Roland est confronté à la vie et au monde. Et comme nous, il lui est parfois difficile de s’y positionner en cohérence et avec ouverture, amour et flexibilité.

Cette difficulté, les philosophes s’y sont confrontés avant nous:

Dans « Élégies de Duino », Rilke nous dit: « Dès l’enfance, on nous retourne et nous contraint à voir à l’envers, les apparences, non l’ouvert, à quitter le monde de l’enfance, le monde de la vie, la vie pour regarder, se concentrer sur le monde au travers de plusieurs filtres. »

Tandis que pour Bergson, « Nous ne voyons pas les choses mêmes ; nous nous bornons, le plus souvent, à lire des étiquettes collées sur les choses. »

Et enfin, Plotin nous conseille d’ «échanger cette manière de voir pour une autre et (de) réveiller cette vision que tout le monde possède, mais dont peu font usage. » 

Il s’agit donc ici de changer de regard et de modifier notre vision. Me voilà donc avec cette question : Comment aider Roland à changer de regard ?

Publicités

Vos commentaires sont les bienvenus

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s