Un pont entre deux rêves…

Depuis la publication en 1900 du « Die Traumdeutung » (« l’Interprétation du Rêve ») de Freud et la parution en 1908 d’un article de Jung intitulé « L’Analyse des Rêves », on connaît mieux le rôle du rêve dans notre processus de transformation intérieure.

Pour ma part, j’y suis attentif depuis longtemps je considère les rêves comme autant d’éléments qui peuvent m’apporter des signes sur ce que je suis occupé à traverser. 

Aujourd’hui, j’ai envie d’en partager deux avec vous…

Si quelques années les séparent, je les sens toutefois unis par un lien porteur de sens à mes yeux.

Le premier rêve date de l’époque où je travaillais encore dans la région de Chambéry dans le cadre d’une collaboration avec Christine et Laurence. Il était alors question pour moi de rentrer en Belgique pour y lancer mon projet. J’en étais encore au stade de la réflexion et je voyais arriver ce temps de vide comme une sorte de latence au moment de mon retour. Dans mon rêve qui m’a visité plusieurs nuits de suite, je marchais dans un jardin luxuriant. Un cours d’eau virevoltant le traversait de part en part et invitait les visiteurs à y jeter un œil et à s’y rafraichir. Sur ce cours d’eau, il y avait également un hangar qui recelait quelques becs de gaz destinés à la cuisson des aliments. Je pouvais fermer les portes or, je les maintenais ouvertes. Abondance et don.  C’était très champêtre, on y accédait en barque.

Je me voyais dans ce jardin habillé en tenue de cuisinier, coiffé d’une toque blanche et j’accueillais au fil des heures, les gens qui déambulaient ça et là  et venaient se restaurer en apportant eux-mêmes les aliments de base dont ils avaient besoin. Dans le rêve, je fournissais le surplus: fruits, légumes et épices pour cuisiner le tout et en faire de délicieux plats.  J’étais aux fourneaux et je m’y sentais bien.

Avec le recul et après mon retour en Belgique, j’en viens à trouver à ce rêve une dimension presque prémonitoire. En effet, ces quatre dernières années, j’ai pu mesurer à quel point la création de l’Ecole des Professionnels de la Relation était une réponse à ce rêve. Cette école, je l’ai rêvée comme un endroit où chacun vient croitre, se restaurer, se nourrir, dans sa liberté et sa responsabilité et développer ses propres compétences, à la lueur de ses expériences. J’ai la sensation que c’est ce que l’école propose dans les différentes formations d’accompagnateur à travers le coaching, la logothérapie, la phénoménologie. Quelle chouette sensation!

Dernièrement, j’ai fait un autre rêve. C’était quelques semaines avant le début de CTB3 (le nouveau groupe pédagogique de coaching).

Il se déroulait  sur un terrain beaucoup plus aride, une sorte de vallée au sein de laquelle on trouvait des blocs de pierre qui délimitaient des chemins d’accès et de traverse, des zones de terre pourvues de cultures et de plantes sèches, une habitation au milieu entourée de quelques grands arbres. Et les gens se rassemblaient autour de cette habitation pour échanger, partager, et tous avaient l’air heureux, centrés, dans l’ouverture. Je m’y sentais bien, avec cette impression de ne pas devoir faire quelque chose d’autre que simplement accueillir ce qui était en train de s’y passer.

En « analysant » ce deuxième rêve, une possible signification m’est apparue très rapidement. Dans mon dernier rêve, j’avais troqué la terre luxuriante pour une autre terre plus simple, dépouillée et néanmoins accueillante. Mais le fond restait le même, les gens venaient se développer au sein de cette maison abritée à l’ombre des grands arbres.

Je m’étais également dépouillé de tout le superflu: plus de pantalon à carreaux bleus, plus de tablier de chef, plus de toque… Restaient les personnes, nous, peut-être vous, nos cœurs, nos âmes, dans la rencontre, la fraternité, la différence, une sorte de proximité. Ça m’a bien plu.

C’est aussi ce qui me reste de la célébration de l’envol d’Annie, présence, unité, intimité. Découverte d’un nouveau frère.

N’hésitez pas à partager vos rêves en commentaire…

Vos commentaires sont les bienvenus

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s