Archives pour la catégorie Billets d’humeur

Wake-up time!

Sortie d’hibernation…

Bien des choses se sont passées durant les neuf mois qu’a duré mon silence. Imaginez, neuf mois, c’est le temps d’une grossesse… Et d’ailleurs, ce n’est peut-être pas un hasard…

Mon hibernation concernait le blog, un choix délibéré pour me permettre de consacrer mon énergie à ce qui m’apparaissait alors comme essentiel: la création de notre nouveau lieu de vie à Louvain-la-Neuve et la pérennisation de l’Ecole des Professionnels de la Relation, pour ne citer que deux exemples.

Bref, une question de choix qui – et c’est inévitable – impliquait des renoncements nécessaires. Mais aussi une prise de risque fantasmée pour me remettre face à des épreuves de jeunesse. Que va dire ma mère si…

Mais le temps est venu de reprendre la plume et de vous retrouver pour notre rendez-vous hebdomadaire. J’en tire un plaisir immense! Lire la suite

Publicités

Réveillons les fêtes!

Nous voilà au plus profond de l’hiver. La nuit s’installe et s’étend pour ne laisser au jour que quelques rares éclats. Dans les thermomètres, le mercure se fait timide et quelques flocons plus téméraires sont même tombés ces dernières nuits. 

Ce sont là les signes que, comme moi, vous attendiez peut-être pour adopter un tempo plus doux…  Alors, quelles que soient nos croyances ou options philosophiques, profitons de cet entre-deux pour célébrer! 

Chantons, rions, fêtons, soyons émus, rencontrons, échangeons, bref, vivons!

Merci d’avoir été là en 2018, c’était vraiment cool! Rendez-vous en 2019 pour de nouvelles aventures…

voeux EPR 2019

Tout n’est pas bon à dire…

Cinéma, théâtre, danse, opéra, musique, peinture et j’en oublie certainement sont autant d’accès à l’imaginaire. Le notre autant que celui des créatifs. Mais toutes ces formes d’art sont aussi des représentations symboliques des réalités d’aujourd’hui. À ce titre, elles nous stimulent et contribuent à nous faire réfléchir et parfois même agir.

Je viens d’assister à la projection du film consacré à Alexander Mc Queen qui fut créateur de mode pour des maisons aussi prestigieuse que Givenchy et Gucci. Au-delà du parcours forcément singulier de ce talentueux écorché vif, le film interroge sur le rôle de la sensibilité, de l’intuition et de l’audace. Trois qualités dont je pense qu’elles sont absolument essentielles aux coaches que nous sommes. D’ailleurs, en tant que coaches, ne sommes-nous pas, nous aussi, des artistes?

Lire la suite

Morne norme…

Cette semaine de Toussaint m’a replongé dans le passé. Il y a cinquante ans, dans la famille, les « fêtes » de Toussaint étaient l’occasion de rendre visite aux oncles et tantes avant d’aller nous recueillir sur les tombes des ancêtres. C’était normal: à l’époque, c’est comme cela que ça se passait et personne ne songeait à s’en offusquer. 

Les temps ont bien changés et les critères de normalité aussi…

Si tout ou presque a déjà été dit sur le thème de la normalité, j’ai tout de même envie de m’y arrêter le temps de cette chronique. Mais rassurez-vous, pas de discours convenu, juste l’envie de céder la parole à deux personnalités aussi originales qu’attachantes: l’auteur et comédien Cédric Chapuis et le philosophe Josef Schovanec.

Nous avons découvert le premier cette semaine au Théâtre Le Public qui mettait à l’affiche son spectacle: « Une Vie sur Mesure ».  Pierre Martin y interprète Adrien Lepage qui, loin d’être idiot ou attardé, est juste… différent. Lire la suite

Il n’y a pas de hasard, il n’y a que des rendez-vous.

Je viens de tomber en amour!

J’aime beaucoup cette expression québecquoise qui, comme nos lointains cousins en ont l’habitude, s’inspire de façon littérale de l’anglais (« to fall in love »). Je l’aime beaucoup parce qu’elle me permet de sortir de l’obligation de trouver un terme à mi-chemin entre amour et amitié. Entre attirance et intérêt. 

Bref, ces derniers jours, je suis tombé en amour pour le philosophe Alexandre Jollien, auteur du « Petit Traité de l’Abandon, pensées pour accueillir la vie telle qu’elle se présente». 

Lire la suite

Rentrée des artistes

Si nous l’avions presqu’oubliée à force de profiter d’un été particulièrement clément, les médias n’ont pas manqué de nous le rappeler: c’est la rentrée!

En effet, depuis quelques semaines, pas un jour sans que le sujet y soit abordé d’une manière ou d’une autre. Ainsi, ce matin à la radio belge avait lieu un échange sur la réforme de l’orthographe du participe passé conjugué avec le verbe avoir. Vaste débat dont je vous épargne les détails. Je suis certain que vous appréciez ma délicatesse…

Dans la foulée, j’apprends la diffusion, le soir même, de « La convivialité », une pièce de théâtre qui en parle aussi.  Lire la suite

Cerise(s) sur le gâteau… d’anniversaire

Jeudi dernier, nous étions réunis pour célébrer un triple anniversaire: les 30 ans de Coach & Team international, les 15 ans de CT Belgique et les 2 ans de CT Louvain-la-Neuve.

J’accueillais pour l’occasion une quarantaine de personnes à qui j’avais proposé une conférence sur le thème du sens : « Comment le sens impacte-t-il l’accompagnement d’aujourd’hui ? ». 

Au terme de la conférence, j’ai demandé à Amélie de témoigner de ce qu’elle avait vécu durant la soirée. Je vous laisse découvrir son mot, reçu ce jour:

«  Je suis venue à ta conférence avec l’envie de participer à la célébration de CT et de l’EPR. J’avais emporté mon stylo et mon cahier, comme lors des modules de formation CTBL1. Pour ne rien rater. Et finalement, après quelques minutes à t’écouter, je savais que je ne prendrais pas de note ce soir-là. Parce que je n’étais pas venue pour  retranscrire une théorie mais plutôt pour saisir une occasion supplémentaire de chopper des mots, des phrases, des réflexions susceptibles d’alimenter et de booster ma propre réflexion et mon parcours. Lire la suite

Parfois, je ris tout seul…

Oui, c’est vrai, je le confesse: il m’arrive de rire tout seul. Et notamment lorsque je repense à quelques scènes du film de Jean-Marie Poiré, Les Visiteurs, premier du nom.

L’effet comique du film repose essentiellement sur le fossé qui nous sépare des temps anciens. Quelle sidération pour le Comte et Jacqouille de découvrir un monde si différent du leur… Lire la suite

Et si on travaillait sur le concept de vacances?

« Travailler sur les vacances », ce quasi-oxymore me vient à l’esprit alors que je rentre à l’instant de voyage. Quelques jours qui m’ont permis de me détendre, de souffler un peu, de changer d’air et de modifier la fréquence du bruit du monde afin de prendre un salutaire recul.

Maintenant que j’en ai bien profité, passons de la « pratique » à la théorie…

Deux auteurs aussi inspirés qu’inspirants se sont penchés sur la question. Je vous invite à découvrir quelques considérations sur les vacances de deux de mes auteurs de chevet, Viktor Frankl et Eric Berne.

Frankl en parle comme d’un moment spécifique et important de prise de soin de soi, qui peut-être aussi d’accomplissement du sens de sa vie. Il décrit le moment des vacances comme un espace-temps qui permet à la personne de mettre en œuvre une ou plusieurs valeurs. Lire la suite

Enjoués, on jouait…

Hier soir, avec un couple d’amis, nous célébrions avec un retard totalement assumé le passage à l’an neuf. L’ambiance était au beau fixe: la bonne humeur régnait, les bulles sautillaient dans les flutes, le repas réjouissait les papilles. Bref, nous étions heureux d’être ensemble.

Comme nous l’avions prévu, la fin du repas fit place au jeu.

Avec gourmandise, Johan nous montra le jeu qu’il avait reçu d’une amie pour les fêtes. Son épouse et lui manifestaient un tel enthousiasme que Bélie et moi étions avides d’en savoir plus. Lire la suite