Archives pour la catégorie Non classé

Sexe fort? Mon oeil!

Manager dans le secteur bancaire, il est jeune et ambitieux. Alors que nous échangeons sur nos perceptions des émotions, il me dit : « En général, les hommes et les femmes ne les vivent pas de la même manière. Biologiquement, nous sommes différents et ressentons les émotions de manière différente aussi. Les femmes sont plus sensibles que les hommes d’ailleurs c’est prouvé scientifiquement ». 

Le ton et la posture qu’il emploie pour s’exprimer me surprennent, pour ne pas dire qu’ils me désarçonnent. Droit sur sa chaise, il a le regard fixe et le verbe assuré, ce qui laisse peu de place à la contradiction. « Ça ne se discute pas ! »

De mon côté, gros malaise! J’éprouve un mélange de tristesse, de colère et de peurs. Tristesse pour le fossé que je perçois entre cet homme et moi et pour ma difficulté à construire la relation. Colère car je ne veux pas me laisser phagocyter dans un tel discours. Et enfin de nombreuses peurs qu’il me semble alors utile d’analyser. Lire la suite

Publicités

Quand le philosophe éclaire le leader…

Roland est le patron d’un groupe international. En tant que leader, il manifeste une très haute exigence quant aux valeurs qui sont les siennes et qu’il entend bien suivre, vivre et transmettre.

Je l’accompagne depuis quelques mois et lors de notre dernière séance de coaching, Roland me cueille par une citation lui venant de l’une de ses récentes lectures: « Un leader ne doit pas être exemplaire, il lui faut montrer l’exemple ! »

Beau et vaste sujet de réflexion…

Mais ce qui m’intéresse surtout dans la citation choisie par Roland, c’est ce qu’elle me dit de lui et des conflits intérieurs qui semblent l’animer. En effet, face aux choix qu’il doit poser en tant que responsable, il éprouve une frustration mêlée à des sentiments de peurs, de honte et de culpabilité. Car il est clair que Roland se débat dans ses propres contradictions d’homme, de mari, de père, de manager, de leader ou d’humain tout simplement. Lire la suite

Je dois lever le pied!

La vie est une aventure jamais avare en rebondissements… La semaine dernière, je vous confiais être tombé en amour pour le philosophe Alexandre Jollien. Toujours prêt à payer de ma personne quand il s’agit d’alimenter ce blog, cette semaine j’ai mis la barre un peu plus haut: je suis tombé tout court.

Tout à la joie de nos retrouvailles, l’une de mes pairs de la formation en coaching et moi esquissons un pas de danse. Enfin, pour être tout à fait franc: elle danse et moi… je tombe.

Bilan de cette chorégraphie audacieuse: un pied cassé, deux mois d’immobilisation et deux mois de rééducation. Bref, ne comptez pas trop sur moi pour animer vos prochaines soirées dansantes.

Plus sérieusement, cette immobilisation forcée est une première pour moi et je ne sais donc pas encore comment j’en vivrai les conséquences: calme, patience, dépendance et que sais-je encore. Lire la suite

Le b.a.-ba du GDPR

 Madame, Monsieur,

Depuis le vendredi 25 mai 2018, le « Règlement général sur la protection des données », mieux connu sous son intitulé anglais de GDPR (General Data Protection Regulation), est en vigueur.
Ce règlement a pour objectif de garantir aux citoyens européens un meilleur contrôle sur leurs données personnelles. En tant qu’organisation et école responsables, la société RSC sprl (Ressources Sélection Changement) et l’EPR (Ecole des Professionnels de la Relation) cautionnent sans réserve cette évolution. Aussi nous engageons-nous à vous informer, en toute transparence, quant à l’utilisation de vos données personnelles et vous certifions que toutes les mesures nécessaires ont été mises en place pour garantir la sécurité de vos données personnelles.

Lire la suite

Bienvenue dans mon panthéon!

Le journal Le Soir a récemment consacré un article au dernier livre de la philosophe Corinne Pelluchon: « Éthique de la Considération », paru au Seuil.

Je vous en livre – si j’ose écrire – quelques extraits:

« La considération, c’est quand je fais l’expérience du lien profond qui m’unit aux autres vivants. »

« Les crises que nous traversons (…) sont effectivement aussi des crises « spirituelles », liées à la subjectivité, ou plutôt à la désubjectivation. »

Et enfin, en réponse à la question du journaliste désireux de savoir si les gens passent aux actes: « Il y a un manque de pragmatisme et surtout de vision globale. Mais la société civile avance. Il faut de la patience, (…) enclencher (…) un mouvement, une dynamique, d’autres feront mieux que nous après. (…) Il faut construire, proposer des choses, dans un contexte difficile pollué par l’idéologique. » Lire la suite

Quand le boss démâte*…

Ils s’appellent Jean-Marie, Patrick et Gino. Tous trois sont patrons d’entreprises auxquelles ils se consacrent sans compter depuis de nombreuses années. Il faut dire qu’elles sont belles leurs entreprises. Elles donnent envie par les valeurs nobles qu’elles véhiculent: coopération, écologie, soin de la personne… Bref, elles sont, comme le dirait Frankl, dans le zeitgeist, l’esprit du temps.

Alors, comment expliquer que, sans crier gare, ils aient tous trois annoncé leur retrait? Départ soudain pour l’un, crise cardiaque pour l’autre et AVC pour le troisième. Si l’on en croit les bruits du monde, ils ne sont pas les seuls à quitter sans préavis le projet de toute une vie. Violence, choc, rupture, désarroi, solitude, incompréhension, sentiment d’abandon et parfois découverte d’une réalité cachée par leur présence, leur omniprésence.

Je vous ai déjà parlé de la spirale du sens et de la résilience. Ce modèle convient bien à l’accompagnement de situations de crise où des décisions doivent se prendre rapidement compte tenu de l’urgence de ce qui se prépare : faillite, banqueroute, perte de gouvernance…  Lire la suite

Les vacances sont finies, le plaisir de vous retrouver est infini…

Je suis très heureux de vous retrouver après cette trêve estivale qui, je l’espère, vous a été profitable.

Pour ma part, j’ai profité de ces quelques semaines pour déménager, lire, me former, me reposer et écrire. Tout un programme dont je vous parlerai ultérieurement.

Au-delà de cette énumération, ces 5 semaines m’ont permis de re-découvrir ce qu’apporte une coupure de son et une prise de distance avec les bruits du monde : la solitude, du vide, de l’espace, du silence, de l’intériorité, la présence, la proximité et la distance avec Moi, avec l’Autre, un éprouvé de puissance et de fragilité.

J’aime cette apparente opposition qui illustre bien qu’une représentation de la réalité ne suffit pas à parler en totalité du réel de la personne. Parler du corps et du psychisme d’une personne n’est pas du même ordre que parler de ses décisions, de son attitude, de sa posture, de son Moi intérieur.

On se retrouve, dès la semaine prochaine, avec de nouveaux articles. A très vite donc…

Pierres précieuses…

Alors que ce blog se prépare tout doucement à adopter son traditionnel rythme d’été, j’ai simplement envie de vous dire merci.

Merci pour votre fidélité à ce blog.

Merci pour votre curiosité.

Merci pour vos partages.

Merci pour votre enthousiasme.

Merci pour vos encouragements.

Merci!!!

Depuis quelques temps, la gratitude est très présente dans ma vie. A tel point que, il y a quelques jours, j’en ai même fait le thème de mon introduction à la conférence de Vincent Lenhardt: Lire la suite