Archives du mot-clé diagnostic

Quoi de neuf, docteur?

Dans ma pratique quotidienne, je suis toujours un peu étonné de constater à quel point nos coachés considèrent leur coach comme celui qui, sachant tout, va tout résoudre. 

Dernièrement encore, après m’avoir exposé sa situation, Alain concluait par un « c’est grave, coach? » qui sonnait un peu comme un « c’est grave docteur? ». Quant à Bernadette, elle témoignait l’autre jour en supervision de ce qu’elle avait été choisie comme intervenante dans une des associations de sa région sur base d’un troublant: «tu es celle qui va nous sortir de là ».

Si ces témoignages de confiance sont sans doute nourrissants pour l’ego, ne nous y trompons pas, ils constituent surtout de redoutables pièges dont il nous faut nous défier. Quel piège en effet de nous laisser aveugler par l’idée de notre toute puissance. Quel leurre de penser que le diagnostic qui est attendu serait infaillible et que l’action que nous mettrions en place avec les équipes serait précisément de nature à résoudre les problèmes éclairés par les enjeux divers de la situation. Lire la suite

Bas les masques et hauts les cœurs!

masque-loup-vénitien

« Bonjour, je m’appelle Philippe Rogier. J’ai indiqué mon numéro de téléphone et mon adresse e-mail sur le tableau derrière moi. En venant ici et en travaillant avec vous, j’ai aussi passé un accord avec Monsieur Untel/Madame Unetelle. Si vous avez une question, une réflexion, une demande à formuler après notre journée, n’hésitez pas à me contacter et je vous répondrai volontiers… »

C’est ainsi qu’en général, je débute une formation et un travail d’équipe ou de groupe. C’est évidemment une façon de donner aux participants la permission d’assurer le suivi du travail réalisé ensemble.

Ce jour-là, Ismet usa de cette possibilité qui lui était offerte : « Que s’est-il passé dans le groupe à tel moment ? Qu’est-ce que tu as fait ? Veux-tu bien m’aider à décoder, j’ai besoin de comprendre? »

J’aime ce genre de question qui appelle à la conscience et à la transparence des actes que nous posons dans une intervention, quelle qu’elle soit. Lire la suite

Camille épisode 3 : De l’importance (ou pas) du diagnostic…

stethoscope-bebe-prestige-noir

Dans de précédents articles, je vous ai détaillé les premières démarches d’un échange avec Camille : premiers signes échangés, premiers contacts, formulation de sa demande…

Quel devrait être l’étape suivante pour structurer l’échange ?

J’ai longtemps eu besoin de théoriser ce qui se passait. C’était rassurant de me baser sur des modèles théoriques qui éclairaient le chemin, celui de mon client comme le mien. Je pouvais ensuite mettre en pratique des éléments de théorie.

Longtemps encore, j’ai témoigné d’une volonté farouche de poser un premier diagnostic, sachant qu’il est toujours en évolution. L’échange* est un mouvement, une dynamique de va et vient permanent, une succession de « dit » qui tente d’exprimer un « dire » lui aussi en transformation permanente. Souvent d’ailleurs la personne en face de moi (et sans doute suis-je aussi ainsi) n’a pas conscience de ce qu’elle va exprimer quelques temps avant de l’exprimer. Raison pour laquelle, je pense, Lacan insiste tant sur le langage comme signifiant exclusif et ultime de l’échange.  Lire la suite

Camille épisode 2 : Quand débute le travail d’accompagnement ?

bilingual-recruiters-get-re

Le travail d’accompagnement entre un client et un professionnel de l’accompagnement débute dès la première rencontre, de visu, par mail ou par téléphone, le coaching, la supervision, l’accompagnement logothérapeutique (pour simplifier ces termes, je prendrais un mot commun : échange) a commencé. Je pourrais d’ailleurs dire que, comme l’enfant qui se construit dans le ventre de sa mère et peut-être même dès avant sa conception, l’échange a commencé bien avant ce contact.

Client et professionnel ne sont déjà plus « innocents » au moment de ce premier contact « matérialisé ». L’appel du client est déjà le résultat d’une démarche intérieure. La disponibilité du professionnel est aussi l’expression d’un choix (implicite) initial, d’une identité explicitée, même provisoire, et toujours en construction. Lire la suite

Suivez le guide!

bureaudesignmirageiii1

Ce matin, à notre arrivée, Anne nous fait visiter quelques endroits « stratégiques » de son environnement professionnel.

Nouveaux bâtiments. Nouveaux bureaux. Nouvelle culture. Ici, on semble avoir adopté le concept de clean desk sans bureaux dédiés… Toute à son enthousiasme, Anne nous montre combien les lieux participent aux valeurs mises en avant dans la charte de son entreprise. Elle relève la congruence entre le visible et le dit, entre l’intention et le réalisé. Je perçois chez elle beaucoup de fierté de travailler là, d’y être contributive, d’y être reconnue comme importante.

Contact visuel avec les uns à travers les vitres intérieures et via les patios. Échanges verbaux avec d’autres comme l’assistante d’accueil ou le collègue direct. Anne est donc clairement en relation avec son milieu. Lire la suite