Archives du mot-clé existence

Un film à voir dès aujourd’hui !*

demain_0

Il y a quelques semaines, j’ai eu la chance d’assister à l’avant-première de « Demain », le film de Cyril Dion et Mélanie Laurent dont voici la bande annonce :

« Ce film est porteur d’espoir dans un monde qui en a plus que jamais besoin. », c’est par ses mots que débute la description du film par le site « philosophie – management »

A la fin de la projection du film à Louvain-la-Neuve, tout le monde présent regardait silencieusement, respectueusement le générique sans mouvement perceptible. Une sorte de magie nous tenait tous devant cet écran. Il s’est même éteint sans que nous bougions. La lumière n’est revenue que plus tard et bien trop vite. J’en redemandais. Encore ! J’en veux plus ! Bis ! J’étais ému et bouleversé. Je n’étais manifestement pas le seul dans cet état puisque les spectateurs se sont alors levés et ont applaudi. Quel beau documentaire et combien il parle de nous, et répond à nos besoins de sens. Lire la suite

Se repaître des repères…

repères

« Dans un monde sans repère

Que l’amour des fleurs

Nous permette de construire

Un espace de vie plus doux »

Tel est le message de la carte de vœux que le facteur vient de déposer dans ma boîte aux lettres. C’est la première affirmation qui m’interpelle le plus: « dans un monde sans repère »… A sa lecture, je ressens une grande tristesse, comme un gouffre qui m’aspire vers les profondeurs. « Tu es trop sensible, Phil ! » me dis-je en laissant de côté cette carte avec la promesse d’y revenir plus tard.

C’est donc le lendemain que j’y reviens avec cette question : « le monde est-il (vraiment) sans repère ? »

Frankl disait déjà que l’homme avait perdu une capacité essentielle qui lui donnait les moyens de se repérer dans le monde en évolution : l’instinct. Selon lui, l’homme avait aussi perdu la confiance dans les institutions religieuses, politiques et éducationnelles, qui étaient autant de repères essentiels pour baliser son chemin. Si je peux accepter l’idée que l’homme a perdu certains repères, le monde en est-il pour autant totalement dépourvu? Lire la suite

Attention à la marche!

chute-2

Exki est un fastfood pas comme les autres dans la mesure où il fait la part belle au bio, à l’équitable et aux produits de qualité. Ce matin-là, j’y prends un bon petit-déjeuner comme je les aime. A la table voisine, un homme rejoint sa femme avec un plateau bien garni. Au moment où il se penche pour déposer son plateau sur la table basse, son sac à dos lui glisse de l’épaule dans un mouvement sec. Malgré son déséquilibre soudain, aucun des aliments disposés sur le plateau ne tombe.

Je l’entends dire à sa compagne : « Miracle, c’est un miracle ! »

Sidéré de l’entendre formuler cette assertion, je me suis arrêté et j’ai pris ma tablette pour y jeter ces quelques mots…

Après, hésitation, réflexion, interrogation. Une phrase, une deuxième, aussitôt barrées, effacées, réécrites. Les suivantes subissant le même sort. Sécheresse et tourbillon. Trop à dire. Lire la suite

Le choix des âmes…

choisir

André Gide a dit : « Choisir, c’est mourir un peu ». Formule certes un rien excessive mais qui n’est pas totalement dénuée de vérité.

Je l’ai encore vérifié l’autre jour, en formation, lors de la constitution des groupes de pairs. Choisir, être choisi, faire le bon choix, éviter les mauvais choix. Ne pas savoir (c’est du belge) ni connaître (c’est bilingue) le futur. Quelle guigne. Ça ne simplifie pas la vie !

Cela interroge la personne sur qui elle est, sur sa sécurité, sur son pouvoir, sur son influence… Bref, sur son scénario.  Lire la suite