Archives du mot-clé projet

Les grandes aventures commencent toujours par un petit pas…

 

Adèle me parle de son avenir professionnel:

« L’école de V… recherche un.e directeur.rice pour la rentrée prochaine. Pascal pense que cette fonction pourrait me convenir. Etant lui-même directeur d’école, il est de bon conseil…»

Je la laisse poursuivre:

« C’est génial, la formation que je suis aujourd’hui m’aide à me centrer et à clarifier là où j’ai envie d’aller dans les prochaines années. C’est vrai que le poste dont je viens de te parler est ce à quoi j’aspire profondément, mais je ne sais pas si je suis déjà prête.»

«Waouw, c’est super de t’entendre parler du chemin sur lequel tu es! Quelle évolution depuis la dernière fois! Tu sembles déjà consciente de ce qui t’attire. Dis-moi, Adèle, quelle est ton émotion quand tu en parles ? »

Tandis que notre dialogue se poursuit, l’alliance se construit. Elle permet la prise de recul. J’écoute et je laisse émerger ce qui se passe chez moi. Lire la suite

Publicités

Ne ratez pas ce bus!

paterson-163476_1

Paterson est le nom d’une ville du New Jersey où vécurent de nombreux poètes dont  William Carlos Williams (WCW). C’est aussi le nom du personnage principal du dernier film de Jim Jarmush qui a séduit la croisette lors du dernier festival de Cannes.

Je suis, moi aussi, tombé sous le charme de Paterson. Chauffeur de bus de son état, il est aussi un amoureux, un poète et un observateur attentif d’un monde haut en couleurs. A côté de son job, Paterson est porteur d’un projet personnel qui donne tout son sens à son métier, au film et au parti pris du cinéaste. Sa vie est un poème…

Lire la suite

Avant de s’y remettre, il faut d’abord s’en remettre…

photo-1432821579285-1b649e5b1ce3

On a beau s’y attendre et pourtant, chaque année, quand vient la fin des vacances, il est difficile de ne pas ressentir un pincement au coeur, un petit quelque chose de l’ordre du deuil…

Nous sommes nombreux à considérer les vacances un peu comme un projet. Il n’est donc pas absurde de les observer sous l’angle de la « gestion de projet » et même d’y voir les étapes décrites dans la roue de Hudson. Aujourd’hui, le « retour aux affaires » est donc une nouvelle étape qu’il nous faut franchir, une rupture, une clôture et la fin du projet.

Que nous dit Hudson des étapes qui suivent la rupture ?

Première étape: le deuil.

Les différents mouvements décrits par Kubler Ross sont la tristesse, le déni, la colère, le marchandage, la peur, le renoncement, l’attachement et la joie. Avec d’autres spécificités en fonction des situations vécues. Lire la suite

Une der des ders de première!

ob_a2db10_merci-beaucoup

La date avait été retenue depuis longtemps.

Il faut dire que le 16 juin était un jour important pour moi. C’était en effet la date choisie pour faire la fête – ma fête – et célébrer ainsi mon départ du cabinet Didascalis où, durant dix ans, je fus enseignant dans le parcours CT.

Christine, Laurence et Cécile, les drôles de Dames de Didascalis avaient réservé une salle dans les environs de Chambéry et convié coachs, conjoints et connaissances croisés tout au long de ces dix années.

Pour l’occasion, certains s’étaient fendus d’un sketch, d’autres d’une chanson, d’autres encore d’une évocation mémorielle… Humour, créativité et émotion étaient de la partie.

Christine et moi nous étions également préparés pour ce qui serait sans doute notre dernier duo dans ce cadre, avec le rappel de souvenirs humoristiques de nos virées professionnelles et autres fantaisies drolatiques. Belie avait elle aussi fait le voyage pour être à mes côtés. Lire la suite

Choisir c’est renoncer… ponctuellement

choisir

La semaine dernière, je suis contacté par une organisation en demande d’accompagnement :

« Notre société (…)* lance un nouveau projet (…)* dans le cadre de son accord (…)* signé en 2015. Vous avez été présélectionné pour nous accompagner dans ce projet. »

« La vie ! », me suis-je dit à la lecture de ce courrier. « Oui, quelle vie ! » Et même, « comment va la vie, cette vie dans laquelle j’existe ».

Cela vaut bien quelques explications…

Ce message m’a fait replonger dans quelques souvenirs dont les plus anciens remontent au début des années 2000.  A l’époque, j’étais encore l’un des patrons du bureau d’études que j’avais fondé avec Christian bien des années plus tôt. Après quelques épreuves traumatisantes dont celle de licencier tous les membres du bureau lors de la première guerre du golfe, je m’étais formé à l’accompagnement professionnel, à la communication et à la gestion des émotions. J’étais sur le point de décider une mutation professionnelle majeure : quitter le bureau d’études, mes associés, nos collaborateurs, les clients et les projets. Lire la suite