Archives du mot-clé proximité

A tu et à toi…

Quand débute une relation de coaching, la question du vouvoiement ou du tutoiement finit toujours par se poser.*

Si le sort, la situation ou la culture d’entreprise en décident souvent, cela reste néanmoins une question intéressante à se poser avec le client.

C’est au sein de son entreprise que je rencontre Isselin avec Armel, son manager de projet. Tous deux se tutoient tandis que nous nous vouvoyons. Ce jour-là, nous fixons le contrat de coaching et ses objectifs et nous posons quelques balises. En gros, il s’agit d’aider Isselin à se libérer, à s’ouvrir et à prendre la pleine puissance de ses capacités et compétences. « Ose » lui dit Armel.  Lire la suite

Quand le hasard fait bien les choses…

trèfle

La Ligue des Optimistes du Royaume de Belgique nous rappelle cette citation de Confucius : « Le moment donné par le hasard vaut mieux que le moment que l’on choisit. »

J’en ai encore fait l’expérience mardi lors d’un lunch pris dans un cercle professionnel. Une avocate active au sein d’un cabinet ami et moi nous nous dirigeons vers une table pour y manger ensemble. En m’approchant, je vois qu’il ne reste qu’une place que je cède naturellement à ma compagne du jour avant de me diriger vers une autre table.

Je me retrouve ainsi à la table qu’occupe un homme d’un certain âge. Lui, seul. Moi, déçu. Bref, nous sommes deux autour d’une table pouvant accueillir 7 convives.

Polis, nous entamons la conversation et nous trouvons même quelques points communs : nous sommes tous deux ingénieurs civils formés à Louvain par le Professeur Passelecq. De fils en aiguille, je découvre un homme.  Lire la suite

L’amour est plus fort que la maladie!

amour2

Je viens de passer un moment avec Hélène. C’est son deuxième prénom et nous avons convenu de l’appeler ainsi. Je viens donc de passer un moment avec Hélène et son mari Philippe. Philippe est atteint par la maladie de Charcot.

Ça a commencé par des difficultés d’articulation de la parole avant d’évoluer petit à petit vers un manque de mobilité. Philippe est aujourd’hui alité. Il ne peut plus parler. Les mots arrivent mais les muscles les bloquent. Il communique désormais en bougeant la tête. Lire la suite