Archives du mot-clé signe de reconnaissance

Reconnaître les « faux » signes de reconnaissance…

Il y a deux semaines, je levais pour vous un coin du voile sur le coaching de Vinciane. Souvenez-vous: le coaching était lancé, l’alliance semblait créée entre coach et coaché, la relation était fluide, il y avait suffisamment de présence pour que Vinciane s’exprime et on pouvait même observer une ouverture à la remise en question. 

Face au besoin de sécurité et de reconnaissance que Vinciane reconnaissait sans trop de difficulté, il me fallait veiller à ce que ma ma voix ne se rajoute pas aux deux précédentes. Il était alors essentiel que j’accorde à Vinciane protection et permission.

-«Reprenons l’exemple avec lequel tu es arrivée ici. Ton boss t’arrête dans ton discours. Que faisais-tu alors ? Répondais-tu à sa demande ? »

-«Je donnais un signe de reconnaissance à mon collègue. Non, ce n’était pas la demande de mon boss. Non, ce n’était même pas la demande de mon collègue. Mais c’est quand même toujours bon de donner des signes de reconnaissance, non ? » Lire la suite

Un pot entre collègues…

Je viens de participer à une journée de team building réunissant une dizaine de participants, un leader et un coach.

D’entrée de jeu, Cécile le coach du jour propose une idée géniale à l’ensemble des managers participants: se donner tout au long de la journée des signes de reconnaissance.

Son idée partait de ce que, pour elle, les signes de reconnaissance contribuent grandement à l’ouverture dont font preuve les managers quand ils sont dans cette économie là. Une ouverture porteuse de performance, d’efficacité, de bien-être et de plaisir.

J’ai tout de suite accroché à son idée. Je pouvais d’ailleurs faire le lien entre les signes de reconnaissance (s’en donner personnellement et en recevoir) et la construction de son identité propre. Un modèle que j’ai déjà décrit par ailleurs sur ce blog: l’identité en cinq zones, l’agir, les référents, le moi peau, la reconnaissance externe et la reconnaissance interne. Alors, quand un coach parle de construction identitaire, je démarre au quart de tour!  Lire la suite

Méconnaissance des signes de reconnaissance…

imagesAF9ESCTP

Donner un signe de reconnaissance est un véritable exercice qui se révèle parfois bien périlleux. Je sais, bien sûr, qu’il existe des signes de reconnaissance conditionnels et d’autres inconditionnels. Je sais aussi que certains peuvent être positifs et d’autres négatifs. Je sais enfin qu’il est blessant, et même persécutant, d’en donner des inconditionnels négatifs. « Tu es con » sera toujours déplacé, inadéquat et blessant.

J’ai la croyance que ma croissance est stimulée principalement par les signes de reconnaissance positifs, souvent conditionnels, que je reçois et que j’intériorise, après percolation et énaction. Lire la suite