Archives du mot-clé silence

Débordé(e)? Laissez couler!

Ce matin, sur ma tablette, le titre d’un article du Trends Tendance m’accroche l’oeil. «Trois entrepreneurs couronnés de succès se penchent sur l’importance de la détente malgré un agenda chargé ».

L’association des mots « entrepreneurs, succès, couronnés, détente…» m’invite à la réflexion et je décide de les laisser résonner en moi…

La lecture de l’article m’apporte de nouvelles explications, fruits de l’expérience des trois entrepreneurs. J’y ai lu culpabilité et mort, deux épreuves de la triade tragique de Frankl. Il y manque la souffrance, tellement douloureuse à expliciter et reconnaître.  Lire la suite

Avant de s’y remettre, il faut d’abord s’en remettre…

photo-1432821579285-1b649e5b1ce3

On a beau s’y attendre et pourtant, chaque année, quand vient la fin des vacances, il est difficile de ne pas ressentir un pincement au coeur, un petit quelque chose de l’ordre du deuil…

Nous sommes nombreux à considérer les vacances un peu comme un projet. Il n’est donc pas absurde de les observer sous l’angle de la « gestion de projet » et même d’y voir les étapes décrites dans la roue de Hudson. Aujourd’hui, le « retour aux affaires » est donc une nouvelle étape qu’il nous faut franchir, une rupture, une clôture et la fin du projet.

Que nous dit Hudson des étapes qui suivent la rupture ?

Première étape: le deuil.

Les différents mouvements décrits par Kubler Ross sont la tristesse, le déni, la colère, le marchandage, la peur, le renoncement, l’attachement et la joie. Avec d’autres spécificités en fonction des situations vécues. Lire la suite

Cet article va faire du bruit!

bruit

Assis les yeux fermés, j’écoute les bruits du monde :

  • Au loin, un homme est au téléphone et entre de longs silences, je n’entends que sa voix
  • Les cris des oiseaux (mouettes et cormorans) vont de l’aigu au grave et s’entremêlent sans lien
  • Des coups de marteaux, 5 ou 6 d’affilée, le temps d’enfoncer le clou
  • Le moteur diesel d’un bateau, lourd, sourd, continu et d’intensité variable
  • Un avion me survole et le son qu’il fait s’étale un peu comme le chapeau de Napoléon (scientifiquement, on parlerait d’une courbe de Gauss)

Lire la suite

Chaque fin annonce un nouveau départ…

nouveau depart

L’autre vendredi, nous clôturions le cycle de la formation CTD13 à Chambéry. La fin d’une formation est toujours un moment important, mais cette fois, j’avais une annonce particulière à faire :

« Nous voici au terme de ces 23 jours de formation. Vous avez connu Laurence en tant qu’Observatrice durant 21 jours puis, ces deux derniers jours, comme Rover, accompagnatrice de vos groupes dans leur besoin de régulation et de processus durant la certification.

Je vous annonce la naissance de Laurence, enseignante CT qui prendra ma place à partir de janvier 2016 dans le binôme avec Christine pour la formation CT15. Vive Laurence ! »

Applaudissements nourris autour de Laurence. Un chouette moment !  Lire la suite

Tout a une fin, sauf la banane qui en a deux

fin

La clôture d’un espace de travail, d’une formation, d’un groupe opérationnel, d’une équipe provisoire autour d’un sujet est un processus important qui fait intégralement partie du travail à réaliser avec ces personnes.

Berne en parle dans sa théorie organisationnelle. Le travail est reconnu autant par l’activité qui est effectuée que par les processus entre autre relationnel sur les frontières.  On entend « frontière », aussi bien les espaces que les temps.

Les espaces. Ce sont les interfaces entre les personnes et les groupes. La communication entre deux personnes, la communication entre deux groupes. C’est aussi les interactions entre le groupe et un ou plusieurs de ses environnements.

Les temps, ce sont l’ouverture du groupe, le début et la fin du groupe, la clôture. Ce sont aussi les différents moments de rencontre ou de silence entre les parties prenantes. Lire la suite

Prendre soin de soi, ça ne va pas forcément de soi…

chouchouter

Prendre soin de soi. Voilà un bel adage qui ouvre les portes menant à la félicité.

Cependant, si je me le dis souvent et que je le répète souvent à mes clients, ce concept reste relativement flou derrière ces mots magiques.

Alors, c’est quoi prendre soin de soi ?

En suivant Frankl, je sais que je peux regarder le « prendre soin » autour des trois dimensions de la personne : le corps, le psychologique et le noétique*.

Tout au long de l’été, les magazines ont abondamment parlé de ce thème. Le Vif / L’Express s’est même fendu d’un article qui, malgré son titre (« Comment entretenir ses capacités intellectuelles en 10 points ? ») s’applique parfaitement au thème du jour.

Il est signé W.B. et je vous le livre à peu près tel quel : Lire la suite

J’ai besoin de vacances, pas vous?

vacances

En commentaire d’un article récent, Lara demandait qui fixe la ligne jaune et où il faut la placer.

Entre autres réponses, il m’en vient une qui me concerne au premier chef. Bien que passionné par tout ce que je fais et vis, je suis actuellement fatigué, claqué, moulu.

C’est donc mon corps qui fixe une ligne jaune. Il s’exprime assez clairement en ce sens : raideurs dans le cou et sur les trapèzes, courbatures et tensions musculaires… Mon psychisme montre lui aussi l’existence d’une ligne jaune. Lire la suite

Silence, on coache!

Joseph_Ducreux_-_Le_Discret

Quelle expérience !

Ils se font face, l’un est le coach, l’autre le client. Le coach se tait, il entre en relation avec son client, crée l’alliance par sa présence, son regard, son silence.

Le client parle, s’exprime, se confie, rentre en lui, dans son intimité, à l’intérieur, se tait, se pose. Son visage change, ses gestes expriment. Parfois, il cherche l’approbation du coach (qui continue à se taire) et il comprend, il se comprend, il chemine, il s’entend …

Nous sommes là dans un exercice proposé aux participants à la formation de coachs, Coach and Team de Didascalis à Chambéry : vivre et expérimenter, éprouver un coaching silence pendant 10 minutes alternées. Et exprimer en feedback les ressentis, pensées et mouvements des participants dans les deux positions. Lire la suite

Bonne année!

Pour beaucoup d’entre nous, un bon temps de repos, de vacances, de rencontre se termine et la vie professionnelle reprend son cours. Souvent, cette période a été propice pour dresser  un rapide bilan de son activité professionnelle de l’année écoulée. Elle est aussi une période de prise de recul nécessaire à notre hygiène, parfois dans le froid régénérant.

voeux Lire la suite