Archives du mot-clé temps

Maintenant, nous avons le temps de le prendre…

Voilà plus de six semaines que nous sommes confinés et personne ne sait vraiment quand nous retrouverons la vie d’avant. Tous les experts, virologues, épidémiologistes, experts en santé et politiciens s’accordent sur un point: il faudra encore du temps avant d’en sortir. Oui, du temps ! 

Au même moment, d’autres experts, économistes, financiers et grands patrons disent à peu près le contraire: on n’a plus le temps de perdre du temps !

Dans les colonnes du journal Le Soir du 25 avril, Pierre Rhabi déclarait: « Aujourd’hui, l’un de nos enjeux est de retrouver le temps. Et le temps, ce n’est pas de l’argent. Un poète disait : ‘vous pouvez gronder autant que vous le voulez votre plant de légume, il ne donnera sa sève que quand ce sera le moment. Il faut écouter le cœur qui bat dans le cosmos. C’est lui qui marque la cadence. » Lire la suite

« Ô temps ! suspends ton vol…

… et vous, heures propices! Suspendez votre cours… »

Cet extrait du Lac de Lamartine me permet d’aborder avec vous la question du temps qui était également au centre de la dernière séance de coaching avec Vinciane.

-«Lors d’une réunion, le boss m’a coupé dans mon exposé et je n’ai pas du tout apprécié. Il m’a dit d’aller à l’essentiel, de parler de moi et de mon service. Moi, ce que j’ai entendu au-delà de ses mots, c’est que je prenais trop de temps pour parler. Or, ce temps, moi, j’en ai besoin pour structurer mon discours car, comme en atteste mon profil MBTI, ma façon de m’exprimer est de dérouler tout mon dialogue interne. »

Prenant bien soin de ne pas interrompre Vinciane, je la laisse poursuivre: Lire la suite

La procrastination? Denise arrête demain!

« Sur quoi veux-tu travailler aujourd’hui, Denise ? »

« Je voudrais que tu m’aides à sortir de ma procrastination ! »

« Comment sais-tu que tu procrastines ? »

« J’ai beau savoir que je dois faire ceci ou remettre une offre pour cela, je ne le fais pas. »

« Et en quoi est-ce de la procrastination ? »

« C’en est puisque je remets souvent à demain ce qui devrait être traité aujourd’hui…»

« Veux-tu bien me donner un exemple et le développer? »

« Il y en a trop et je m’emballe! J’ai l’impression que c’est de tous les côtés que cela se bouscule dans ma tête. J’ai le sentiment de me trouver devant un noeud et peut-être même d’être le noeud. Je veux en sortir ! » Lire la suite

Courir après le temps au risque de le perdre…

Réunis entre pairs ce week-end, nous nous interrogeons sur l’énergie dans laquelle nous sommes alors que le souvenir des vacances passées commence déjà à s’estomper. Chacun y va de son commentaire:

« C’est loin et je suis déjà dans le rythme de l’année commencée… »; « Quelle belle période d’arrêt, j’ai farnienté, je me suis promené, j’ai regardé la nature et j’ai lu ! Ça m’a donné envie de prendre le temps de lire durant l’année ! »; « De belles vacances ressourçantes au niveau physique et le constat que j’étais encore fatigué émotionnellement ! Comment en sortir ? »; « J’ai besoin de repartir me reposer, mais quand le pourrai-je ? »; etc Lire la suite

Quelques fleurs et autant de douces pensées pour Annie…

Il y a quelques semaines, Annie ne savait pas encore qu’une tumeur lui encombrait le cerveau. Elle était bien loin de se douter de la cause de ses maux de tête.

Aujourd’hui, nous, ses amis, ses proches et les membres de sa famille, nous respirons. Après avoir été opérée avec succès, Annie a quitté le milieu hospitalier pour rejoindre un centre de rééducation situé en pleine nature où s’ouvre pour elle une nouvelle période de soin.

Comme le dit si justement Jérôme, son mari, l’énergie, le souffle, la chaleur, la présence et les pensées de ses proches constituent un puissant cercle de soutien qui l’accompagne vers la guérison.  Lire la suite

L’art et la matière (à réflexion)…

Cent ans après sa mort, le sculpteur Auguste Rodin est plus que jamais d’actualité. En attestent le film de Jacques Doillon actuellement sur les écrans et une expo au Grand Palais à Paris. Cet intérêt pour un artiste majeur témoigne d’intentions particulières…

Rodin est reconnu, non seulement pour l’étendue de son génie, mais aussi pour l’ampleur de son œuvre et pour sa capacité de travail. Pas moins de 7000 sculptures lui sont en effet attribuées. Une œuvre, une entreprise, une organisation. Sa productivité et la reconnaissance dont il jouit pourraient stimuler de nombreux patrons sur la nécessité de collaborer et d’entretenir des réseaux professionnels.

Si  je vous en parle dans cette rubrique, c’est parce que je fais fais un lien avec notre travail de coach, de consultant, de manager ou de leader.  Lire la suite

Il y a de l’électricité dans l’être…

photo-1458007683879-47560d7e33c3

Dès son entrée dans le cabinet, Violaine se montre très agitée. A peine assise, elle lève les yeux vers moi, puis vers le plafond avant de se lancer dans un long monologue. Pendant plusieurs minutes, je me garde bien de l’interrompre pour la laisser se déposer.

Rien d’urgent, je la reçois comme si c’était la première fois.

Vient tout de même le moment où je me demande quel traitement réserver à tout ce qui vient d’être dit. Quand Violaine s’exprime, quel sens donner à ce flot de paroles ?

Si par moments, son discours m’apparaît comme une évidence, une quasi certitude, à d’autres je dois me fier à mon intuition et parfois même accepter de n’en pas comprendre grand chose…

Cela me rappelle une anecdote citée par Frankl pour expliquer la logothérapie. Il avait reçu une femme américaine très agitée qui, sans hésitation, lui avait longuement parlé en anglais rapide avant de le remercier au terme de l’entretien. En conclusion, Frankl avait dit : « je n’ai rien dit, je n’ai pas compris son anglais, je n’ai pas compris ce qu’elle voulait. Mais elle m’a dit que notre rencontre l’avait fait avancer. » Lire la suite

Nous avons eu chaud!

africa 

Comme le dit mon ami Christophe, habitant le Rwanda qui nous accueille pour ces dix jours de congrès : « Vous avez la montre, nous avons le temps ».

Ah le temps !

Il en était question ce jour-là quand nous décidâmes de visiter le parc naturel de Kagera. Il nous était promis de rencontrer trois espèces fabuleuses parmi les Big Five. Éléphant, lion, buffle seraient nos hôtes du jour, sachant que le léopard n’est visible que le soir ou la nuit et que le rhinocéros est encore absent de ce parc pour deux ans.

Pour vivre pleinement cette expérience, il nous fallait prendre le temps : arriver au plus tôt le matin et ne quitter le parc qu’à sa fermeture. Entre les deux, 105 km de sentiers de terre dans une traversée sud-nord du parc animalier. Les formalités prirent un peu de temps (encore lui) mais sans que cela nous fasse changer d’humeur. Nous fûmes bientôt dans la camionnette. L’entrée était engageante. Lire la suite

Il est toujours l’heure de rêver quelque part…

bigstock-Timezone-7521322

Bonne année les Néo-Zélandais, à tout bientôt les Australiens !

Chaque année ça me reprend ! Au moment de changer de millésime, je suis fasciné par le passage progressif de mes contemporains de l’autre côté du calendrier.

Quelle belle traduction du mouvement des planètes et des saisons qui en découlent. Cela nous dit l’importance de ce moment présent. Objective, l’horloge exprime le temps qui passe en le régulant, lui donnant du corps, de l’épaisseur, de la rigueur. Parfois même avec autorité. Beaucoup semblent y croire et suivre ces indications.

Les Néo-Zélandais aujourd’hui à midi, bientôt les Australiens à 14h et ainsi de suite jusqu’à nous à minuit et encore demain matin pour les Américains et les Groenlandais. Chacun aura son passage de nouvel an.  Lire la suite

Dialogue autour de la communication…

savoir-communiquer-300x199

-« Je viens de faire une nouvelle expérience ! C’était très fort parce que je ne m’y attendais pas. »

-« Oh, oh ! Ça parlait de quoi ? »

-« Des trois niveaux de communication. »

-« Mais encore ? »

-«  Le premier niveau, c’est-à-dire ce qui est communiqué en tant que tel, comme l’information, le transfert de connaissance. Bref, ce qu’on appelle, le Quoi, ce qui fait l’objet de la communication. Le deuxième niveau, c’est le Comment, la façon dont on communique ou si tu préfères, le processus selon lequel on communique : le dialogue socratique, le feed-back, l’échange de mail, la Méta- communication. »

-« Intéressant ! »

-« Super, j’entends que tu suis la conversation. » Lire la suite