Archives du mot-clé violence

La palme dort et réveille les consciences…

moi-daniel-blake

Moi, Daniel Blake, le dernier opus de Ken Loach, a décroché la Palme d’Or à Cannes et je m’en réjouis.

Ce film superbe nous raconte l’histoire d’un homme un peu plus jeune que moi, victime d’une crise cardiaque et aux prises avec un système social anglais forcément déshumanisé par le fait d’un choix politique : la privatisation du système. Malgré ses propres difficultés, il soutient une jeune femme et ses deux enfants rencontrés dans ke-les couloirs des bureaux de l’aide sociale. Une histoire poignante et humaine. Du grand Ken Loach !

Lire la suite

Pays noir et salle obscure…

pollution

Jeudi dernier, en route vers de nouvelles aventures, l’autoradio diffuse « Les Coulisses du Cinéma ». Le réalisateur belgo-marocain Nabil Ben Yamir y parle du tournage de son prochain film « Dode Hoek » (« Angle Mort » en français) dont la sortie est prévue début 2017.

Le film narre l’histoire d’un inspecteur de la police d’Anvers amené à visiter les quartiers de Charleroi.

Nabil Ben Yamir tenait à ce qu’une partie du film se passe en Belgique, terre qui l’a vu naître et à laquelle il est reconnaissant. Il s’est donc battu pour que les scènes belges se déroulent à Charleroi et à Anvers, dans des quartiers « vrais » et « beaux ». Je l’entendais dire que certains s’en étonnaient et lui suggéraient d’autres lieux de tournage. Et lui de répondre qu’il cherchait l’authenticité dans les endroits filmés. « Peut-être la première fois qu’une équipe de tournage mettait les pieds là-bas ».

A la réflexion du journaliste sur ce que ce film semblait être un combat de tout moment, le réalisateur répondit :

« Faire un film, c’est faire la guerre. Ça parle de soi ».

Je me suis arrêté sur le bord de la route, le temps de retranscrire cette phrase qui m’avait éclaté au visage. Lire la suite

Ne confondons pas « esprit de l’escalier » et « feux de la rampe »…

mksZi2rKoKcE1M3A6I8QXtg

Dans le cadre de sa formation, Laurent est « coach de la journée » et, à ce titre, je l’accompagne avec un seul objectif : lui apprendre son métier de coach, l’encadrer dans cet apprentissage et lui permettre de prendre conscience de l’impact de ses paroles et de ses comportements sur ses interlocuteurs.

Long chemin que celui de cette transformation identitaire qu’ il poursuivra sans doute, de nombreuses années. « Quand on commence, on ne s’arrête jamais »! C’est en tout cas une maxime qui circule dans la profession.  Lire la suite

La colère de Benjamin me met en joie…

colère

Dans sa dernière séance de coaching, je présentais à Benjamin un schéma sur les émotions. Et nous échangions sur sa manière de ressentir et d’exprimer les quatre émotions que sont colère, joie, tristesse et peur.

De « L’ABC des émotions » de Claude Steiner  à « Faire face aux émotions » de Christine Chevalier, nombreux sont les ouvrages qui traitent des émotions.

Dans son « Traité politique », Spinoza parle ainsi  des affects : « Les philosophes conçoivent les affections qui se livrent bataille en nous, comme des vices dans lesquels les hommes tombent par leur faute, c’est pourquoi ils sont accoutumés de les tourner en dérision, de les déplorer, de les réprimander, ou, quand ils veulent paraître plus moraux, de les détester. »  Lire la suite